Covid 19 : quelles sont les conséquences économiques du confinement ?

conséquences économiques du confinement

Quelques mois après l’arrivée du Covid 19, le monde commence à dresser le bilan sur différents fronts. Les conséquences de cette pandémie indiquent une récession sans précédente. Certains analystes craignent même la plus importante crise économique depuis une centaine d’années. Décryptage :

Certains secteurs sont plus affectés par le confinement que d’autres

Différentes statistiques affirment que les conséquences du Covid 19 n’ont pas été les mêmes sur les secteurs d’activité. Le confinement a engendré des effets considérés d’hétérogènes par les analystes. Parmi les plus touchés, l’univers du transport paye une lourde tribu. Certaines compagnies sont même contraintes de vendre la totalité de leur flotte pour renflouer les caisses. Le bâtiment semble mieux résister au marasme puisque les chantiers ont rapidement repris après le premier trimestre de 2020. Cette tendance s’observe également dans l’industrie. Les usines de transformation enregistrent des balances négatives, mais se portent plutôt bien. Le seul véritable problème serait l’arrêt de l’exportation. La paralysie touche tous les rouages du commerce international. Les stocks en grande quantité empêchent les entreprises à reprendre la production. Quant au tourisme, les choses devraient s’améliorer dès le début de l’été 2020. Cependant, les hôtels ont encore du mal à se remplir. Les vacanciers préfèrent rester à bonne distance de chez eux juste au cas où une deuxième vague de Covid 19 sévirait.

Une reprise de la consommation en dépit des changements d’habitude

L’Histoire avec un grand H a toujours enseigné que le monde est capable de surmonter n’importe quelle crise. La pandémie due au Coronavirus reste l’une des plus importantes des 100 dernières années. Ce qui ne tue pas complètement l’économie finit par la rendre plus forte. Concrètement, les prévisions sur la relance de la consommation sont plutôt enthousiasmantes. Les habitudes reprennent de plus belle avec des croissances à deux chiffres sur certains produits. Les marchandises manufacturées suscitent l’engouement avec un effet de rattrapage remarqué par les économistes. Les automobilistes se sont également empressés de faire le plein de carburant. Une bonne partie des métiers de bouche retrouvent un rythme normal quelques semaines seulement après le « déconfinement ». Les conséquences de cette vague de SRAS 2 sont sans précédentes pour l’économie, mais elles seraient rapidement rattrapées. La consommation reprend en dépit d’une inflation de l’ordre de 15 % sur certains articles. Paradoxalement, les prix ont baissé sur les biens non essentiels. Ce phénomène s’explique en partie par un changement de comportement profond. Après 2020, le monde ne sera plus jamais le même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *